Communiqué, Sciences et Technologies, Culture scientifique


Il n'existe que 15 pavages pentagonaux possibles

Michaël Rao du Laboratoire d'informatique du parallélisme (CNRS/Inria/ENS de Lyon/Université Claude Bernard Lyon 1) a démontré en utilisant des outils informatique que pour des motifs à cinq côtés, seules 15 formes sont possibles pour recouvrir une surface plane (communiqué CNRS)

Recouvrir une surface plane avec un motif unique est un problème mathématique qui intéresse l'Homme depuis l'Antiquité, notamment pour la qualité esthétique des pavages, comme les mosaïques et les carrelages. L'un des problèmes encore ouvert dans ce domaine, qui questionne la communauté scientifique depuis 1918, est aujourd'hui définitivement clos grâce à Michaël Rao.

Communiqué CNRS : www2.cnrs.fr/presse/communique/5217.htm#
Page de Michaël RAO (avec preprint et code): perso.ens-lyon.fr/michael.rao/
Publié le 11 octobre 2017